Accueil / Légumes / Echalote et ail

Echalote et ail

Page actualisée le : 24/05/2018


Situation régionale

29 – Finistère

ECHALOTE

  • La végétation est en développement, surtout depuis le week-end du 20 mai, plus poussant (remontée des températures et temps peu venteux). Les dernières plantations ont du retard en végétation.
  • Etat sanitaire des cultures : la situation est saine pour l’instant : pas de mildiou observé en culture sur Echalote (plants trempés eau chaude). Cependant la protection fongicide préventive reste conseillée car des sporulations sont toujours observées sur bulbes d’échalotes à risque non trempés eau chaude (c’est très vraisemblablement le cas sur déchets de cultures dans les parcelles). Les contaminations peuvent avoir lieu à la faveur d’un temps humide sur plus de 11 heures consécutives : pluies ou brumes…
  • Echalote : parcelle de multiplication de plants 
    -> penser à épurer pour ôter les plants virosés, les plants chétifs.
  • Echalote et Oignon  / Végétation un peu poussive : intérêt potentiel d’un engrais foliaire de type nitrate de potasse  à pulvériser sur la base de 2 kg pour 100 l d’eau. Arrêt de végétation par zones dans le champ : hypothèse de carence en manganèse (si pH > 7.5, terre soufflée ou analyse faiblement pourvue) -> intérêt d’un engrais foliaire spécifique Manganèse (1 kg ou litre / 100 litre d’eau).

AIL

  • Protéger contre la rouille. Les températures et l’humidité matinale sont favorables à la maladie. Traitement à renouveler sous 3 semaines.

4 mai 2018 : Sporulation gris violacée sur feuille d’échalote issue d’un plant à risque, non trempé eau chaude.